En discutant avec un ensemble de gens impliqués de près ou de loin avec le monde numérique, je me suis aperçu que le terme « audit » était très galvaudé. Trop souvent, on parle d'audit pour définir des initiatives qui ne permettent pas réellement de faire le point sur l'efficacité d'un site web. Quels éléments incluriez-vous dans un audit de site web?

Dans cet article, je présenterai une méthodologie permettant d'avoir une vue globale sur l'efficacité d'un site web. 

Audit de site web

Un audit de site web... C'est quoi au juste ?

Lorsque vous faites un audit numérique, vous cherchez à faire le point sur l'efficacité de votre site web et ainsi identifier quels seraient les éléments à modifier ou à ajouter afin d'en améliorer la performance. Inutile de vous dire qu'il y a plus d'une centaine de critères qui peuvent être évalués dans un audit de site web. Toutefois, afin de réaliser un audit complet, dit « 360 degrés », je vous conseille de regrouper l'ensemble des initiatives en quatre grandes catégories à évaluer : 

  1. L'utilisabilité du site web
  2. L'ergonomie et le design du site web
  3. Le référencement du site web
  4. L'audit du contenu du site web

Pour l'ensemble de ces dimensions, je vous recommande de dresser une liste de critères que vous devrez évaluer. Pour chaque point évalué, vous pouvez attribuer un score sur 10 ainsi qu'un degré d'importance du critère évalué, ce qui vous permettra de cerner plus rapidement les priorités à régler : 

Critères_audit_web

1. L'utilisabilité du site web

D'abord, toute bonne analyse de site web doit inclure une analyse de l'utilisabilité. L'utilisabilité d'un site web, c'est en fait la facilité avec laquelle le visiteur peut naviguer sur votre site.

En premier lieu, il est important d'étudier les éléments structurels de la navigation : menu principal, menu secondaire et pied de page.

Screenshot_2014-12-12_10.51.02

  • Est-ce que l'ensemble des éléments sont trouvables à l'endroit hiérarchique le plus intuitif? Par exemple, est-ce que les pages les plus importantes figurent dans le menu principal et le pages de support dans le menu secondaire ou le pied de page?
  • Est-ce qu'il faut plus de trois ou quatre clics afin d'accéder aux pages les plus granulaires du site web?

Différentes autres questions sont très pertinentes pour évaluer la navigation d'un site web, comme la présence d'un moteur de recherche interne efficace, d'un fil d'ariane ou encore la qualité de la structure des URL du site web. 

En second lieu, il y a aussi tous les éléments ne faisant pas partie de l'arborescence d'un site, mais qui affectent tout de même la navigation du site web :

  • Temps de chargement des pages sur le site web
  • Page d'erreur 404 du site web
  • Compatibilité avec différents navigateurs et tailles d'écrans

2. L'ergonomie et le design du site web

Ensuite, le prochain élément qu'il est nécessaire d'évaluer est tout ce qui a trait à l'analyse de l'ergonomie et du design du site web. Pourquoi fusionner l'analyse de ces deux éléments? Car ils servent tous les deux à comprendre si le site web fait un bon travail à faire ressortir l'information pertinente, que ce soit par le positionnement de l'information, la taille des éléments ou encore leur contraste par rapport aux autres éléments les entourant. 

Voici différents éléments à garder en tête lorsque vous évaluez l'ergonomie et le design de votre site web : 

  • Mise en forme du texte : Est-ce que la taille de la police utilisée sur le site web permet une lecture facile de l'information? Est-ce que l'utilisation de plus grosses tailles et de couleurs permet de mettre l'emphase sur le contenu prioritaire?
  • Appels à l'action : D'abord, y a-t-il des appels à l'action donnant lieu à des points de conversion sur le site web? Ensuite, est-ce que les appels à l'action suivent les meilleures pratiques à implanter pour les appels à l'action?
  • Densité informationnelle : Est-ce que l'information sur le site web est trop dense? Est-ce que l'utilisation d'images et d'autres types de contenus pourrait alléger la perception de densité?
  • Attrait visuel du site : Est-ce que le site web est beau et est-ce qu'il incite à vouloir découvrir davantage d'information?

Par exemple, le site de la région de Québec comprend des pages avec plusieurs points de conversion qui se démarquent par leur position sur la page et leur design. De plus, l'utilisation d'images agrémente l'expérience utilisateur et rend l'information moins dense pour le visiteur. 


Capture_ecran_site_quebec

3. Le référencement du site web

Dans l'optique de travailler sur un audit complet de site web, vous devrez absolument évaluer le référencement naturel de votre site web. Pour ce faire, vous pouvez d'abord utiliser un outil d'audit SEO afin d'identifier les erreurs techniques liées au référencement :

  • Titres de pages 
  • Méta-descriptions
  • Balises ALT
  • URL descriptives
  • Analyse des liens entrants et des liens internes
  • Etc.

À part les erreurs de référencement, vous pouvez aussi utiliser des outils tel le rapport des mots-clés de Hubspot afin de voir, par exemple, pour combien de termes vous figurez dans les trois premiers résultats sur les moteurs de recherche, dans les dix premiers résultats et finalement le nombre de visites générées de façon organique vers votre site. 

Screenshot_2014-12-12_10.01.53

4. L'audit du contenu du site web

Le dernier élément qui est crucial à tout bon audit est l'audit du contenu du site web. Pour tous les mots-clés sur lesquels vous désirez vous classer, est-ce que vos pages suivent les meilleures pratiques à suivre pour la création de contenu?

Audit_de_contenu

En complétant un tableau semblable à celui ci-dessus, vous pourrez arriver aux constats suivants : 

  • Quels mots-clés n'ont aucune page leur étant attribuée?
  • Quelles pages manquent de contenu et d'apparition du mot-clé en question dans le corps du texte?
  • Pour quelles pages serait-il important de créer des liens internes afin d'augmenter l'autorité et la pertinence de la page?
  • Quels besoins de vos personas restent non-comblés avec la structure actuelle du contenu? 

Utilisez la donnée pour confirmer les constats de votre audit

Finalement, l'ensemble des démarches qui viennent de vous être présentées vous permettront d'identifier quels éléments devraient être priorisés afin d'améliorer la performance de votre site web. Toutefois, afin de confirmer les éléments évalués avec des critères bien définis, il est recommandé d'ajouter un volet "analytique" à votre audit de site web. 

En effet, avec un audit analytique, vous pourrez notamment confirmer ou infirmer des constats réalisés avec votre audit. Par exemple, avec le rapport "In Page Analytics" de Google Analytics, vous pourrez voir quels éléments de vos menus génèrent le plus de clics, ce qui vous indiquera si la mise en relief de cette information fonctionne réellement. Différents autres constats peuvent être faits à partir de votre audit analytique avec des statistiques comme le taux de rebond de vos différentes pages, le nombre de visites sur vos pages les plus importantes, et encore plus!

Efficacité_contenu_entrées_par_page

Ici, on peut notamment voir qu'un tableau présentant le nombre d'entrées par page optimisée pour un mot-clé a été créé, ce qui permet de comprendre l'efficacité du contenu généré. 

Maintenant que vous connaissez les bases d'un audit de site web complet, je vous invite à en faire un par vous-même! En vous penchant sur l'utilisabilité, l'ergonomie et le design, le référencement et le contenu, vous vous assurerez de couvrir les principaux facteurs de succès de votre site web. C'est donc à vous de jouer... Au travail! 

Ces articles
pourraient vous intéresser